Diaporama

  • b1
  • b2

Agenda

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

LES ORIGINES - L'HISTORIQUE

LES VIGNES NOIR ET BLANC (Copier)

 

Cliquez ici - exemple de REGISTRE DES ACTES (ANCIEN)

Cliquez ici - exemple de DÉLIBERATION (ANCIENNE)

 

Sous Charlemagne, Fontcouverte existait déjà ! Elle est déjà mentionnée dans une charte de Louis le débonnaire (empereur d'Occident), datée de 830 "villa fons cooperta". Elle doit son installation à son eau : " aquis,aquarumve decursibus, molendinis" (les eaux et leurs dérivations, les moulins à eaux).

On retrouve l'occupation du terroir et l'importance des eaux dans d'autres actes du IXe siècle : une mutation des proriétés signée par l'abbé de Lagrasse,Suniarius, signale le " terminium de villa fonte" et son église en l'honneur de Saint Vincent Martyr. Dans ce même acte, on trouve aussi la mention de "villa funte cuperta"

Source Vilatges al pais - Francis POUDOU.

 

Le moyen âge 

L'Église dédiée à Saint Julien apparait dans une bulle du pape Gélase de l'année 1118, comme dépendance de l'Abbaye.Le petit bourg fortifié et entouré de fossés se groupe autour de son lieu de culte. On prétend que la seigneurie appartenait à une branche des comtes d'Urgel. Elle passa alors entre les mains du monastère de Lagrasse pour y demeurer jusqu'à la Révolution.

Les seigneurs

En 1503, des seigneurs engagistes se partagent les fiefs que leur délaisse l'Abbé : Bernard du Vivier et Guérin de Montbrun. Si la plus grande partie des terres de Fontcouverte appartenait de longue date à l'abbaye de Lagrasse, seigneurs en toute justice du lieu, quelques riches propriétaires y possédaient des biens : ainsi, la famille Régis dont les ancêtres pratiquaient la négoce et exercaient le notariat dans l'entourage des abbés. En 1602, le monastère leur vendit le château ruiné et des terres nobles de Fontcouverte, rendant les Régis coseigneurs du lieu.

Les mariages firent passer le château entre les mains de la famille de Cominian, de Blomac, de Rigaud puis de Corneille. Au milieu du XVIIIème siècle, le sieur Dardé deviendra quelques temps seigneur de Fontcouverte, puis il revendra les biens à Henri Guillaume de Carion d'Espagne, dont la fille épousera le marquis Pierre de Nattes. Cette famille originaire du Rouergue et installée à              Saint -Thibéry, conservera l'héritage jusqu'en 1868, époque de la vente et du morcellement du très riche domaine.

Extrait de l'ouvrage : Canton de Lézignan Corbières Aude - Opération Vilatges al pais - Françis Poudou et les habitants du canton de Lézignan.

 

 

 

150px-Blason_Fontcouverte-11148

LE BLASON

De gueules, à  l'aigle éployée d'argent accompagnée de trois trèfles de même, posés 2 en chef et 1 en pointe". Encore une fois on se retrouve en présence du blason de la famille segneuriale que la communauté a adopté à la fin du XVIIe siècle. Les Régis de Fontcouverte issus de la noble famille d'Esplas installée dans le Rouergue. s'illustrerent souvent sur les champs de bataille.

 

LES PERSONNAGES CÉLÈBRES

 

Saint François RégisSaint Jean-François RÉGIS

Les Esplas de Régis avaient des propriétés à Lagrasse et à Fontcouverte, longtemps ils habitèrent dans ces lieux, mais au XVIe siècle, c'est au château de Fontcouverte qu' Antoine de Régis s'installa définitivement.C'est de l'un des ses deux fils que naquit Jean-François le 31 janvier 1597.

Il vécut avec ses parents et ses trois frères jusqu'à 15 ans, puis parti au collège des Jésuites à Béziers. Puis à Toulouse au noviciat des jésuites à 19 ans. Il ne reviendra à Fontcouverte qu'en 1631. Jeune prêtre, il y prêcha une de ses premières "missions" qui deviendront sa spécialité quand il évangélisera le Velay et le Vivarais.

Par tout les temps, il va à pied de village en village prêcher l'évangile. Dès qu'il a du temps libre, il s'occupe des pauvres, soigne les malades les plus délaissés. Professeur de grammaire, ses élèves le racontent d'une grande bonté. Les foules accouraient vers lui pour reçevoir le pardon, l'écouter parler de Dieu et vivre avec lui l'Eucharistie.

À sa mort à la Louvesc, le 31 décembre 1640, tous le prient déjà comme un Saint. Il fut proclamé Saint en 1737.

La ville de Fontcouverte est donc jumelée avec la Louvesc et sa célèbre Basilique Saint Régis de Lalouvesc. Pour plus d'informations veuillez cliquez ci-après

https://www.lalouvesc.com/portfolio-items/basilique-saint-regis-de-lalouvesc/

Merci à l'association Saint Régis pour leur aide précieuse

https://www.aude.catholique.fr/actualites/pelerinage-diocesain-st-francois-regis

 

Pierre Béranger de Nattes (1763-1849)

Issu d'une vieille famille du Rouergue, Pierre Béranger de Nattes naquit à Saint-Thibéry d'un père marquis et capitaine au régiment de Flandres-Aquitaine. Après ses études à l'École militaire de la Flèche, il servit comme officier au régiment du Languedoc, sous la révolution. Après avoir été envoyé dans l'armée du Rhin, il est nommé chef d'état-major de Kléber. Puis il démissionne et entreprend une carrière politique : conseiller général de Lézignan, député de l'Aude de 1802 à 1805. Il revient sur Fontcouverte pour s'occuper de ses biens et des affaires municipales. Il mourra en 1849 (d'après Georges Sénié).

Source : Vilatge al pais Francis Poudou

 

 

 

 

 

 

 

 



Mentions légales | FONTCOUVERTE © 2018 | Conception JVS-Mairistem avec WeeCity